Pourrie gâtée

Publié le par valent

Ce dimanche, je suis allée à Lyon retrouver toute ma petite grande famille pour fêter dignement mon entrée dans ma 34ème année d'existence (et celle de mon frérot dans sa 36ème...). Un bon repas (je ne suis quand même pas allée, comme certaines, jusqu'à vous photographier le menu, la blogmania a quand même ses limites!) et tout pleins de petits paquets à ouvrir au dessert, que demander de plus (si ce n'est un peu moins de bougies sur le gâteau):

voilà de quoi occuper mes soirées

 

Et surtout de quoi donner encore une jolie touche de verdure à mon balcon: le fameux bambou dont je rêvais:

 

J'ai aussi eu une jolie applique d'un célèbre designer suédois, mais elle est encore emballée... Et une petite enveloppe bien garnie, qui devrait me permettre d'acquérir un logiciel de mise en page digne de ce nom (oui, je sais, c'est pas très glamour, mais ça peut servir!!)

 

Merci à vous tous pour m'avoir autant gâtée!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FredBleue 17/10/2006 15:14

Rhooo...et en plus, tu effaces mon comm'! Allez, c'est pas grave, comme quoi, quand on dialogue tout se termine bien.
Je préfère ça plutôt que rester sur une interrogation car franchement, je ne comprenais vraiment rien!
Merci!

Betty Boop 16/10/2006 12:08

Très beau 33 printemps ma belle.... C un très bon cru, j'en sais qchose.
Biz.
Emma

valent 17/10/2006 14:52

Oups, en voulant répondre à un commentaire de FredBleue, qui avait été interpellée par le lien que je faisais sur un de ses articles, je l'ai malencontreusement effacé. J'vous jure j'l'ai pas fait exprès lol!!!
Bon, je voulais juste répondre à Fred (que je remercie de sa visite) qu'effectivement le ton de mon post est peut être un peu abrupt (j'aurais dû rajouter quelques lol sans doute), mais que, bien sûr, je ne te reprochais pas de franchir les limites de la blogmania, je parlais bien des limites à MA blogmania personnelle et je me moquais de MA tendance à prendre en photo la moindre babiole que j'achète et des cadeaux que ma famille m'a gentiment offerts.
Par ailleurs, le ton de ton article, qui m'avait fait sourire, étant lui-même légèrement ironique et plein de distance, j'ai crû pouvoir conserver le même, sans aucune volonté de te critiquer.
Voilà, j'espère que tout est clair maintenant...