Douceur de vivre

Publié le par valent

Depuis que je vis à Chambéry, je n'ai pas seulement renoué avec le cinéma, j'ai aussi retrouvé le plaisir des café-papotages avec une copine (qui elle aussi travaille en indépendante chez elle, ça facilite l'organisation) en terrasse... J'étais encore là ce matin:

 

Et le WE, c'est balade au bord de l'eau (le canal de Savière, au nord du lac du Bourget)

 

ou petite marche dans la montagne...

Commenter cet article