J'ai enfin renoué...

Publié le par valent

avec Georgette! Oui, comme Elotine, j'ai décidé de donner un petit nom à ma machine et j'ai donc pensé au crêpe (sans "s" les gourmandes....)

voici donc le travail de la semaine, modeste mais agréable: trois petites pochettes personnalisées pour des demoiselles nées cette année:

 

Sinon, petit achat du matin, sur la brocante mensuelle de Chambéry:

 

je vais le patiner et l'accrocher au-dessus de ma commode...

 

Enfin, comme j'étais en train de préparer mon sac à ouvrage (je pars cet a-m m'installer une semaine chez ma maman), je me suis dit que je ne vous avais pas encore montré la gentille attention de la femme de mon parrain, qui a pensé à moi lors de la succession de ses beaux-parents, qui avaient une mercerie:

Il y'a de quoi faire pour quelques années!!

Publié dans ouvrages

Commenter cet article

delph234 17/07/2006 00:43

Quelles sont belles ses pochettes. Ton tissus est magnifique

valent 18/07/2006 11:40

Une petite précision sur le crêpe (et non les crêpes!!):
Crêpe - Etoffe fine qui présente une surface irrégulière, grenue et parfois élastique. L’effet crêpé peut être donné de plusieurs façons. On peut l’obtenir en employant des fils fortement tordus, à torsion Z ou S, ou avec différentes armures dont les points de liage sont répartis irrégulièrement ; on peut aussi associer les deux méthodes.Le crêpe était à l’origine une étoffe de soie naturelle, mais on le fabrique aujourd’hui dans toutes sortes de fibres. Il existe de nombreuses variétés de crêpes dont les noms changent selon les matières employées, la torsion des fils ou le type d’armure, le poids et le grain. Parmi les plus connues, on peut citer le crêpe de Chine, à armure toile, qui fait alterner deux fils de trame à torsion Z et deux à torsion S tandis que la chaîne est faite de fils lisses. Autrefois, la soie ou le mélange de laine et soie utilisés pour sa fabrication lui conféraient une grande douceur et un merveilleux tombant. D’autres sortes, moins coûteuses, sont destinées aux doublures (crêpe satin). Le crêpe marocain, d’un tissage similaire au crêpe de Chine, est beaucoup plus lourd, en raison de la grosseur du fil de trame employé qui confère au tissu un aspect presque cannelé.Le crêpe georgette, d’un tissage plus serré, est un tissu léger, souple, à grain plus ou moins marqué, légèrement transparent. Il doit son nom à une célèbre couturière parisienne qui fut la première à l’utiliser. On en fait des robes et des chemisiers. Le crêpe de laine, dont la fabrication de base est semblable à celle du crêpe georgette, est plus particulièrement destiné aux robes et aux tailleurs. On appelait jadis crêpeline une étoffe de soie très légère que modistes et couturières utilisaient comme garniture.

Petitpataud 10/07/2006 09:06

Que de jolies choses! Ce miroir est une vraie merveille en particulier! Et tes pochettes sont adorables! Je vois que, ça y est, tu t'y remets doucement. Je suis bien contente que tu en trouves enfin le temps :)

enillopa 09/07/2006 22:58

ne ferais-tu pas référence à Suzette plutôt ?!
@ + biz