Qui se souvient...?

Publié le par valent

"Ils sont tombés sans trop savoir pourquoi Hommes, femmes et enfants qui ne voulaient que vivre Avec des gestes lourds comme des hommes ivres Mutilés, massacrés les yeux ouverts d'effroi Ils sont tombés en invoquant leur Dieu Au seuil de leur église ou le pas de leur porte En troupeaux de désert titubant en cohorte Terrassés par la soif, la faim, le fer, le feu Nul n'éleva la voix dans un monde euphorique Tandis que croupissait un peuple dans son sang L' Europe découvrait le jazz et sa musique Les plaintes de trompettes couvraient les cris d'enfants Ils sont tombés pudiquement sans bruit Par milliers, par millions, sans que le monde bouge Devenant un instant minuscules fleurs rouges Recouverts par un vent de sable et puis d'oubli Ils sont tombés les yeux pleins de soleil Comme un oiseau qu'en vol une balle fracasse Pour mourir n'importe où et sans laisser de traces Ignorés, oubliés dans leur dernier sommeil Ils sont tombés en croyant ingénus Que leurs enfants pourraient continuer leur enfance Qu'un jour ils fouleraient des terres d'espérance Dans des pays ouverts d'hommes aux mains tendues Moi je suis de ce peuple qui dort sans sépulture Qu'a choisi de mourir sans abdiquer sa foi Qui n'a jamais baissé la tête sous l'injure Qui survit malgré tout et qui ne se plaint pas Ils sont tombés pour entrer dans la nuit Éternelle des temps au bout de leur courage La mort les a frappés sans demander leur âge Puisqu'ils étaient fautifs d'être enfants d'Arménie" "Ils sont tombés" Paroles: Charles Aznavour. Musique: Georges Garvarentz 1976 Aujourd'hui, 24 avril 2006, 91ème anniversaire du génocide arménien. Plus d'infos sur: http://www.imprescriptible.fr/genocide.htm (dsl pour le lien non actif!)

Commenter cet article

Petitpataud 26/04/2006 09:23

Zut mon argumentation tombe lamentablement par terre, là :)
Cela dit, il reste qd mm l'argument électoraliste dans la mesure où cette proposition émane en priorité des députés PS des Bouches-du-Rhône, département où la communauté arménienne est nombreuse... et dotée du droit de vote :)

valent 27/04/2006 10:17

Je suis à la fois un peu d'accord et en même temps, même si les députés sont censés représenter la totalité de la nation (et non uniquement leur circonscription), c'est malgré tout leur rôle de représenter les intérêts de leurs électeurs...

Petitpataud 25/04/2006 17:01

Ton voeu pieux n'est peut-être pas si irréaliste que ça. On a vu quelquefois (et pas plus tard que la première lecture du texte sur les droits d'auteur) la majorité voter dans le même sens que l'opposition, surtout lorsque les droits de l'homme et les valeurs humanistes sont en cause.
J'espère simplement, mais vu l'actualité ca peut être vraisemblable, que cette proposition (même si l'UMP en a déjà déposé une dans ce sens) parviendra jusqu'à l'ordre du jour du Parlement (pour info, ce qu'on appelle les "niches parlementaires", càd les séances au cours desquelles les parlementaires examinent un texte d'origine parlementaire et non gouvernementale sont environ cinq par session!)
Dernière chose: les textes qui rebondissent sur l'actualité, c'est bien joli mais, souvent ficelés à la va-vite (ce n'est sans doute pas le problème de celui qui nous occupe mais bon...), ils sont inapplicables ou bien créent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent...

valent 25/04/2006 17:13

Je suis assez d'accord avec ton analyse sur les textes de loi votés dans le feu de l'actualité (cf le fiasco de l'amendement sur le CPE!)... mais pour cette proposition de loi PS, je ne pense pas qu'on puisse la faire entrer dans ce cadre, dans la mesure où (si j'ai bien compris) elle avait été annoncée avant même la manifestation négationniste du 18 mars dernier...

Petitpataud 25/04/2006 15:48

Je suis d'accord avec toi, Marquise, mais il est néanmoins nécessaire d'instituer des garde-fous (là je me fais l'avocat du diable). Au nom de la liberté de parole, on ne peut non plus tout tolérer surtout lorsqu'on en arrive à des incitations à la haine. C'est là qu'intervient la loi, justement parce que tout le monde n'est pas beau ni gentil :)
Simplement, et c'est là que la logique de la loi est poussée à l'extrême, ce texte des socialistes (qui ont par ailleurs la grande amabilité de nous informer de ce qu'ils feront la semaine prochaine afin que tous les projecteurs soient bien braqués où il faut) est comme de nombreuses propositions de loi: elle répond à un besoin factuel, elle rebondit sur l'actualité (autres exemples: l'obligation d'avoir un système de détection des incendies chez soi après les incendies tels celui du Paris-Opéra; la loi sur les ascenseurs après que des enfants se soient tués dans des cages vides).
N'oublions pas non plus que dans notre régime de la 5ème république, les propositions de loi restent dans l'immense majorité des cas lettre morte, surtout qd elles émanent de l'opposition.

valent 25/04/2006 16:34

Ce que tu dis, Petit Pataud, sur l' "opportunisme" des propositions de loi, l'est tout aussi concernant les projets de loi (pour mémoire: les propositions de loi émanent des députés eux-mêmes, tandis que les projets, bien plus nombreux, émanent du gouvernement)... Par ex, une petite révolte des banlieues et hop un projet de loi sur l'égalité des chances!

Sur le fait que les propositions de loi restent très souvent lettre morte: c'est très vrai. Malgré tout, souvenons-nous que la loi de 2001 sur la reconnaissance du génocide arménien est elle-même issue d'une proposition de loi. Par ailleurs, début 2004, plus d'une soixantaine de députés de droite ayant déposé également une proposition de loi visant déjà à pénaliser la négation du génocide arménien, on pourrait espérer que, constants dans leurs convictions (un voeu pieu??), ils se prononcent (ainsi que d'autres de leur groupe) en faveur du texte d'origine socialiste...

marquise de carabas 25/04/2006 12:47

et bien, en tant qu'historienne amateur, je suis contre toute légalisation de la façon de penser.
En effet, comme Petit Pataud, je crois qu'il s'agit plus de démagogie électorale, qu'autre chose.... personne n'a empêché la manif... qui été bien autorisée!!!
bref...
Je pense qu'il faut garder la liberté de penser et de parler, même pour dire des aberrations, sinon, nous glisserons vers la dictature. Et cela devient subjectif puisque c'est la majorité qui décide arbitrairement pour la minorité de ce que l'on peut penser, dire.
Si les gens n'expriment plus leurs façons de penser à cause des lois, cela devient pernicieux et surtout ne règle pas le problème!!!
"Pourquoi des gens peuvent-ils nier un génocide? Comment les faire changer d'avis?"
Cela empêche tout dialogue, tout débat en fait.... et la possibilité de faire changer d'opinion les négationistes!
Et surtout, ça leur permet de disparaître officièlement, de ne plus savoir "qui est qui" vraiment....de fausser les cartes, de donner l'illusion du "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil" merci Jean Yanne!
Les lois ne peuvent pas faire changer les Coeurs!

valent 25/04/2006 14:28

Une loi ne permettra pas de faire changer les coeurs mais permettra de condamner autrement que pour dégradation de matériel (ça doit pas aller chercher bien loin) les auteurs de la profanation du mémorial lyonnais, le 17 avril dernier... Tout comme la loi Gayssot n'empêche personne de nier la Shoah mais permet de punir la publication et la diffusion de contre-vérités historiques à ce sujet...

Faudrait-il également abolir cette loi, tout comme celles sur la diffamation et l'injure sous prétexte de ne pas légaliser la façon de penser?

Evidemment, je ne suis pas dupe des considérations électoralistes de certains hommes politiques qui relaient les revendications de la communauté arménienne, mais qui veut la fin... (disons que le cynisme peut très bien être des deux côtés ;-))

Petitpataud 25/04/2006 11:54

Ce qui est, soit dit en passant, une belle occasion de faire de l'électoralisme avec un soupçon de démagogie... (qui a dit que j'étais cynique?)