Réponses à vos commentaires sur l'article d'hier

Publié le par valent

Je suis contente de voir que le sujet vous a inspiré: comme le souligne *vj*, nous sommes de nombreux concurrents sur ce marché! Et, si ma TPE est encore jeune (bientôt 8 ans d'existence), je suis consciente que je ne suis pas près de pouvoir démissionner ou prendre ma retraite (Hélène explique bien qu'on n'a pas fini de faire de l'intérim!!)... Et si, comme on me l'a dit sur un forum, pour nous pas de stock-options comme récompense mais des millions de bisous, j'aimerais bien, parfois, que le métier soit un peu plus reconnu ou valorisé...(euh, je ne suis pas favorable au salaire parental malgré tout, mais c'est une autre histoire!)

Betty: rassure-toi, mon cher et tendre est lui aussi très régulièrement frappé de surdité nocturne et de paralysie partielle en matière de gestion des crises sociales internes. Mais là, je pense qu'il a senti que la santé mentale du chef d'entreprise était en jeu et il a dû redouter d'avoir à assumer ma part de boulot...

Nougatine: oui, il m'arrive de "bouillir" (sans jamais que ça déborde, cependant, je suis une championne de la maîtrise de soi et assez naturellement bonne poire), mais j'essaie de prendre ça avec humour. Pour répondre à ta question: non, mon associé ne lit jamais mes élucubrations bloggesques, même si j'ai été tentée de lui faire lire cet article... Et concernant le partage des tâches, il existe sur de nombreux points, mais disons que, quand on travaille à la maison plutôt qu'à l'extérieur et qu'on est son patron, on assiste progressivement à un transfert insidieux de responsabilités d'un associé vers l'autre (devinez lequel!). Et je te rassure, moi non plus je ne repasse pas!

Publié dans De tout et de rien...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article