Jonquières

Publié le par valent

Ouf, entre les RV de médecins (deux pour Audrey cette semaine, pour essayer de voir si on peut faire qq chose pour ses petits pieds qui s'aiment tellement qu'ils n'arrêtent pas de se faire des croche-pieds, et pour moi écho+mammo -il paraît que c'est une partie de plaisir, enfin, on verra bien), les réunions d'école, de caté, etc..., je me trouve quelques minutes pour venir vous parler de mon WE dans le Vaucluse (en attendant la suite de mes défis estivaux: va falloir que je me dépêche, l'été est bientôt fini, mais disons qu'aujourd'hui le temps ne se prête pas trop au photos...)

Bon, pour revenir au départ, j'avais été contactée courant août par Jocelyne Briquet, présidente émérite du club des petites mains de Jonquières (village situé à 10 km d'Orange), sur les conseils de la gentille Agnès, d'Orbis pictura, pour tenir un stand lors de leur 5ème exposition annuelle. Dès mon retour de vacances, je me suis mise en quête d'un hébergement: heureusement, je n'ai pas suivi les conseils d'Agnès, qui avait trouvé un "sympathique" petit hôtel (voir son récit joliment imagé) à Carpentras, mais déniché une chambre d'hôtes tenue par un couple charmant, dans le village même (le figuier). Puis il a fallu vérifier l'état du stock, refaire quelques nouveaux lots créatifs, charger la voiture (jeudi soir). Vendredi, je suis partie vers midi (après avoir quelque peu briqué la maison, rangé les armoires des enfants, etc..., histoire que cher et tendre s'en sorte au mieux avec les 3 affreux!) et après 3 heures de route sans histoire, je commençais à m'installer dans les locaux du centre socio-culturel de Jonquières.
Outre Agnès étaient présentes Ghislaine pour Pimprenelle, Blandine pour Pique & Trotte (boutis et piqué provençal), Annick Abrial et son mari, Marie-Christine de la mercerie Tentations broderies de Vaison-la-Romaine et Marie des Fées brodeuses. Autant dire que l'ambiance était tour à tour studieuse et bavarde, puis franchement animée lors d'un repas excellent à l'auberge de la Tuilerie le samedi soir...
Par ailleurs, comme à chaque fois, je n'ai pas résisté à l'envie de faire quelques achats, du fil nuancé d'Annick et une fiche pour apprendre le piqué provençal chez Pique & Trotte.

Quelques (très mauvaises) photos, du stand, de la douce Agnès et de l'exposition:





Publié dans Cousette entre copines

Commenter cet article